[TraAM 2018] Élaboration d’un quiz collaboratif par et pour les élèves

Élaboration d’un quiz collaboratif par et pour les élèves Une expérimentation du groupe TraAM EcoGestion Lyon (2017-18). Par Delphine Crampes (Lycée Belmont Capdepon, Lyon 7e) “Madame, je peux le refaire le quiz ?” Un élève qui vous demande de refaire la même évaluation, ça vous arrive souvent ? Surtout quand il a eu 4/2 ? Pourquoi ne pas associer les élèves à la conception de quizz d’évaluations sous couvert de collaboration, en les faisant aussi travailler d’autres compétences ?

  • Résumé : Un quizz de cours sera conçu en classe par les élèves et validé ou modifié par l’enseignant puis le quizz sera administré en fin de séance à la classe La conception collaborative du quizz par les élèves donnera lieu à une production de la part des élèves puis une relecture et correction par l’enseignant avant d’administrer le QUIZZ à la classe entière.
  • Contexte : En classe de première STMG, en Sciences de Gestion, les élèves ont souvent des difficultés à apprendre correctement leur cours et manquent de méthodes d’apprentissage. Lors des devoirs écrits, la maitrise des notions de cours est lacunaire et ils s’appuient souvent uniquement sur les documents. Quand le cours est appris, il n’est souvent que récité et pas toujours bien assimilé. Des contre-sens ont lieu dans l’emploi des notions. Cette expérimentation commence au second trimestre pour se poursuivre lors du troisième trimestre. La séance avait pour thème la QDG7 du programme Comment la gestion d’une organisation contribue-t-elle à la création de différentes formes de valeur ?
  • Besoins : Associer les élèves à la conception du Quizz permet de les impliquer à la fois dans la révision du cours et permet de vérifier sa bonne compréhension par la manière dont les questions sont posées. Cela permet également de valoriser les élèves dont les questions seront retenues dans le quizz qui sera administré à la classe. L’évaluation par des quizz est ludique pour les élèves et permet d’utiliser l’outil numérique en salle informatique ou sur les smartphones, en classe ou en dehors des temps de cours.
  • Dispositif proposé :
    • En salle informatique Classe non dédoublée
    • Par groupe de 2 élèves
    • A partir de la synthèse de cours que les élèves consultent de manière numérique, la consigne est de produire deux questions par sous-partie (il y avait 6 sous parties) avec 4 modalités de réponses avec une ou plusieurs réponses justes et des pièges subtils.
    • Les groupes qui auront au moins 2 questions sélectionnées en l’état auront un bonus sur la note du quizz
    • Le rendu des productions est prévu en 2 temps : un premier sur la partie 1 de la leçon, un second ensuite
    • Le professeur circule dans la classe et vient en appui aux élèves
    • Dépôt des productions des élèves sur le répertoire Commun sur le réseau
    • Le professeur est sur son poste informatique et récupère les productions
    • Le professeur appelle les élèves par groupe de deux pour analyser leurs productions et leur montrer les questions retenues ou non retenues et pourquoi
    • Le professeur saisi les questions sur le logiciel au fur et à mesure
    • Le professeur génère l’examen, les élèves reçoivent un mail avec un code à usage unique.
  • Mise en œuvre : L’activité s’est déroulée sur une séance de 2 heures la veille de leur devoir surveillé. La consigne était d’avoir déjà révisé le cours Les délais de production des questions ont été très variables selon les groupes mais cela permet de convoquer les élèves au fur et à mesure qu’ils rendent leur travail. L’analyse des productions montrent de réelles difficultés dans la compréhension des notions Le cours n’a souvent pas été révisé avant la séance La recherche de réponses pièges permet aux élèves d’approfondir les notions L’analyse avec les élèves de leurs productions est appréciée. Elle leur permet de comprendre leurs erreurs ou mauvaises interprétations, c’est une forme de correction/formation individualisée Les notes ne sont jamais contestées comme cela peut être le cas avec les corrections des enseignants. La note apparaît à la fin du quizz et donne un résultat immédiat pour l’élève sous la forme d’une note sur 20. L’outil a été apprécié par les élèves. Les questions sont à reprendre dans leurs formulation la plupart du temps, ce qui prends beaucoup de temps. Je n’ai pas pu administrer le quizz à la fin de la séance car lire les productions puis recevoir tous les groupes est très consommateur de temps, d’autant plus que cela n’a été possible que lors de la deuxième heure seulement, le temps de donner les consignes et que les élèves se mettent au travail et produisent Le quizz a été administré en classe en début de séance de cours suivant.
  • Pistes d’améliorations : A mon sens, il faudrait réaliser l’activité en séance dédoublée et en deux temps. Productions et corrections avec les élèves. Conception du quizz par le professeur hors temps de cours pour une administration ultérieure. Une autre piste envisagée est de les habituer à formuler 2 questions à la fin de chaque séance de cours de 2h sur les notions abordées ; de mutualiser ces productions et en fin de séquences, ici en fin de question de gestion ou de chapitre puis de réaliser le quizz en sélectionnant les meilleures questions.
  • Avantages de l’outil : EvalBox permet d’administrer le quizz en classe ou à la maison sur une période définie. L’élève le réalise quand il le souhaite ; L’option mélange des questions permet de poser les questions de manière aléatoire, les élèves n’ont donc pas les mêmes questions au même moment. Le professeur peut régler le délai pour répondre aux questions, proposer ou non le nombre de modalités de réponse pour chaque question, et ainsi moduler le niveau de difficulté. L’écran de supervision permet de visualiser facilement les élèves lors de leur travail en classe et les résultats notés avec un accès aux copies individuelles. Les élèves ont la possibilité de demander l’édition de leurs copies.
  • Limites de l’outil : Certaines fonctionnalités de l’outil ne sont disponibles que sur la version payante Le professeur doit disposer préalablement d’un compte sur EVALBOX et maîtriser l’outil de conception et d’administration du questionnaire avant la séance. Avoir préalablement créer sa classe et saisi les adresses mails des élèves dans le logiciel et réalisé un test d’envoi et de bonne réception par les élèves ; Je ne vois pas d’autres limites à l’outil.
  • Plus-value pour l’enseignant et pour les étudiants :
    • De l’activité : Ce travail n’avait pas cet objectif mais au final a permis de travailler l’expression et la formulation ainsi que l’orthographe. Ces plans sont très lacunaires en STMG et ce travail permet de ce fait de ne pas limiter le quizz à une activité de compréhension et de connaissance mais de permettre un réel travail sur l’appropriation des contenus de cours. Cela permet de préparer les élèves à la question de gestion en terminale en les entrainant à rédiger des constats puisque les quizz comportent des affirmations avec des réponses nuancées via les 4 modalités de réponse. Les élèves bénéficient d’une correction individualisée de leur travail et d’une relecture du cours qui viendra éclairer leurs difficultés de compréhension.
    • De l’outil : En dehors de la séance de conception collaborative du quizz, l’outil offre la possibilité de multiplier les évaluations de cours et de les réaliser hors temps de cours donc sans amputer le temps de cours. Le temps de conception des quizz est rattrapé en copie corrigée automatiquement. Les élèves même les moins scolaires apprécient la formule quizz et son caractère ludique, ainsi que l’usage du numérique avec la possibilité de répondre sur son smartphone.
Lien vers le site Web :
https://youtu.be/qSszZBmyopE