Site Economie-Gestion Académie de Lyon
Slogan du site
Descriptif du site
Vous êtes ici : flècheACCUEIL flèche Le MAG Écogest
06/2015 Le Mag Écogest #11
Article mis en ligne le 29 juin 2015
logo imprimer

L’Edito : "Les nouvelles frontières" du métier d’enseignant, p. 1
Les fondements de la laïcité, p. 2 et 3
Construction de la citoyenneté, p. 4 et 5
Citoyenneté par le lien social, p. 6 et 7
En plus p.8

L’Edito

"Les nouvelles frontières " du métier d’enseignant

Enseignant, formateur, instructeur, éducateur ? Le métier d’enseignant n’ est plus dans un champ d’ action où le périmètre et les contours sont aussi clairs que cela. Cette évolution du métier de professeur, mise en exergue par le référentiel de compétences s’accompagne en parallèle de nouvelles attentes et d’exigences plus fortes. En effet, les fondements de la vie en société, avec la nécessité de la transmission des valeurs de la république et la laïcité, deviennent des parties intégrantes de nos enseignements, et obligent au déploiement d’une batterie d’actions pédagogiques à destination des jeunes pas facile à mettre en œuvre dans les classes.
Et pourtant, si l’on considère l’ensemble des pays européens, « la France se place en tête des pays par son investissement en matière d’éducation civique », indique le Conseil National de l’Évaluation du Système Scolaire. Les programmes scolaires (ECJS, éducation civique, histoire-géographie, enseignements économiques et juridiques pour notre filière, DGEMC...) contribuent à l’éducation citoyenne de l’élève, l’amenant ainsi à développer un esprit critique et à construire un discours argumenté de citoyen responsable. Mais entre le prescrit et le réel, l’écart s’avère souvent substantiel : l’évaluation complexe et donc limitée de l’apprentissage de la citoyenneté, l’engagement d’une minorité d’élèves dans les instances représentatives (CA, CVL, MDL...), la place congrue réservée à l’expression des élèves et au débat en classe interrogent tous les acteurs de l’École. Dans une société en perte de repères et caractérisée par une forme de relativisme, force est de constater que l’École peine à assurer les missions que la République lui a confiées. Comment dans ce cadre, reconstruire une véritable dynamique mobilisatrice autour des valeurs qui fondent le vivre-ensemble ?
Il conviendra dans le cadre du parcours citoyen inclus dans les enseignements de développer des pédagogies actives, réaffirmant le sens du respect des droits et de la loi, de la lutte contre toutes les formes de discrimination, de la solidarité et de la coopération, de l’intérêt général et de la participation à la vie démocratique. L’éducation, tout comme l’instruction, ont comme ambition de rendre l’élève, futur citoyen, libre et autonome. Il ne s’agit surtout pas pour les enseignants de se substituer
aux parents, à qui incombe la responsabilité première de l’éducation de leurs enfants. Néanmoins l’École se doit d’offrir à l’élève la possibilité d’être différent à l’école de ce qu’il est en dehors, en le protégeant de « la clameur du monde ». Comme dit la philosophe Catherine Kintzler : « offrir à chaque élève le luxe d’une double vie » : l’École à l’abri des parents et de l’environnement quotidien ; la maison à l’abri du maître en s’abstenant de porter à l’École tout jugement sur les choix familiaux. C’est dans cet esprit que ce magazine s’inscrit et qu’il a vocation à vous aider au quotidien, pour être
demain les défenseurs d’une pédagogie active des valeurs de la République, conformé-
ment à la mission que la Nation a confiée aux enseignants.

Le comité éditorial


flèche Sur le web : https://drive.google.com/file/d/0B5...

Plan du site Mentions légales Contact Écogestlyon - Tous droits réservés